Stamping du dimanche Tome 1

titre

Bonjour à toutes,

Aujourd’hui on va parler stamping. C’est une technique de pose de tampon sur les ongles. Je sais que certaines d’entre vous ne savent pas ce que c’est, ni comment on fait mais ont déjà vu le résultat sur des personnes sans savoir qu’il était tout à fait abordable de le faire soit même.

C’est pour cela que nous allons aborder le sujet de façon très simple et basique. Nous irons plus loin dans le « Tome 2 » voir plus.

Tout d’abord pour faire du stamping, il faut… une plaque de stamping !

Il en existe de plusieurs formats, les plus courantes sont les rondes avec plusieurs motifs séparés gravés dessus. On peux trouver des plaques avec un décor complet (zèbre, dentelle, végétaux..) mais également avec des petits motifs ou représentations ( arcs pour french, petits animaux, cœurs..).

Si vous les achetez sur le net, je vous déconseille (une fois n’est pas coutume) les lots pas chers qui contiennent 10 plaques pour 2€ environ. Elles ne sont pas assez creusées et vous n’arriverez pas à reproduire le motif.

Mes préférées, les grandes plaques, elles sont très belles et offrent une multitude de possibilités.

C360_2015-03-07-14-20-51-784j

En plus d’une plaque, il vous faut un tampon et un racloir. On utilise du vernis de toutes les couleurs à condition qu’il soit un peu épais.

La suite du matériel se constitue de coton, une lime, coton tige, essuie-tout et dissolvant avec acétone (sinon la plaque sera grasse).

  • Règle d’or, pour un travail propre => matériel propre

Avant et après chaque stamping, on nettoie la plaque, le tampon, le racloir avec un coton imbibé d’acétone.

Nous allons voir 2 exemples ci-dessous de familiarisation avec cette technique.

démo 1

Cas n°1: On a un motif complet à appliquer sur tout l’ongle.

  • Afin d’optimiser les chances d’accroche, on peut limer légèrement la surface du tampon.
  • On recouvre le dessin choisi avec du vernis.
  • Avec la raclette inclinée à 45° (sortez vos rapporteurs) on racle la plaque afin d’enlever le surplus de vernis. Le geste doit être ferme et franc.
  • On prend le tampon, on se cale sur une extrémité et on pose le tampon sur la plaque ( à l’endroit du vernis hein ! 😉 ). Le geste doit partir d’une extrémité du tampon pour arriver à l’autre. Je m’explique, lorsque le côté gauche du tampon touche la plaque, le côté droit ne le touche pas, et inversement. On ne doit pas poser le tampon à plat.
  • Le dessin est transféré sur le tampon.
  • On reproduit le même geste sur son ongle. C’est un mouvement de bascule. On pose l’extrémité gauche du tampon sur l’extrémité gauche de l’ongle et on bascule vers la droite en relevant le côté gauche plus on se décale à la droite.
  • Une fois le motif déposé, on peut avec l’index tapoter le dessus de l’ongle afin de bien aplatir les  motifs fraîchement stampés.
  • Un petit nettoyage de la peau si besoin, un top coat et voilà !

test2

Cas n° 2: Je ne souhaite qu’une partie du motif.

Pour le cas présenté, j’ai une grande plaque mais ne souhaite que le joli nœud.

La technique est la même. On pose du vernis, on racle et on fait le balancier avec le tampon sur la plaque.

Vous voyez sur l’image en bas à gauche que nous avons pleins de motifs autour du joli nœud. Je vais alors nettoyer le tampon avec un coton tige imbibé de dissolvant afin de faire disparaître tout ce qui ne me convient pas. L’opération doit être rapide car il ne faut pas que le vernis sèche sinon il ne se transférera pas sur l’ongle.

On peux ensuite appliquer le motif sur l’ongle.

Voilà, j’espère avoir été le plus clair possible, ce qui ne me parait pas gagné.

En résumé: c’est simple et déclinable à l’infini tant par les couleurs de vernis utilisés que par le sens du motif lors de son application.

Je vous souhaite une bonne fin de journée 🙂

C360_2015-03-07-14-50-48-194

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Zarbie des landes dit :

    J’ai testé et ça marche ! Le dissolvant avec acétone change tout ! Pour être honnête, j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois parce que je n’arrivais pas à placer joliment le motif sur l’ongle. Il faut viser et c’est pas mon fort. Côté technique, c’est top moumoute. Bref, j’ai ENFIN fleuri mes griffes et c’est rigolo … Merci Shareamies et vive le printemps !

    J'aime

  2. byceliaestilo dit :

    je vais bientôt tester j’ai hate 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s